ACTU BIO SONS CONTACT

bio

Contre-Choc est un label de musique qui officie essentiellement dans le milieu du punk rock et du rock alternatif. Toutes les prods et co-prods sont vendues  par LaDistroy et distribuées par LaDistroy.pro

Amies distros, si vous souhaitez faire des échanges, pas de souci, envoyez-vous un mail. En plus des références Contre-choc, nous avons quelques références de labels proches (Folklore de la Zone Mondiale, quelques refs de Archives de la Zone Mondiale, LaDistroy Rcds, etc...)

Productions :

CCP001CD    : 2009 : Compilation punxrezo
CCP002LP    : 2009 : Ramoneurs de Menhirs - Dans an diaoul
CCP003LP    : 2010 : Ramoneurs de Menhirs - Amzer an dispac'h
CCP004CD/LP : 2010 : Politiqueria
CCP005CD    : 2013 : Les Marteaux Pikettes - st
CCP006CD    : 2013 : Tous en samples
CCP007LP    : 2013 : Savage Riposte - Fire and smoke
CCP008LP    : 2013 : La société elle a mauvaise haleine - Tout va très bien
CCP009LP    : 2014 : Zeppo - Mue
CCP010CD    : 2013 : Molly McHarrel - (c'est) mort pour la gloire !
CCP011EP    : 2014 : Alarm - st
CCP012LP/CD : 2014 : Les fossoyeurs septik - La pelle du désordre
CCP013CD    : 2015 : J'aurais voulu - Sur nos routes
CCP014LP    : 2015 : Trotsky Nautique - 3ep
CCP015LP    : 2017 : MissRatched - Synanthropie
CCP016LP    :2017 : Jarod - st

 

Contre-Choc, kezako ?

Il y a très longtemps (c'était au paléolithique, en 2010), j'avais écrit un billet de présentation à l'arrache, pour inaugurer le blog qui servait alors de site...

"Histoire de ne pas laisser ce blog vide, histoire d'en commencer une (d'histoire), je jette un premier billet à la volée. Contre-choc, donc. Le nom de ce label (car c'est bien d'un label dont il s'agit) (de musique en plus) (sérieux) vient d'un texte de Frédéric Lordon, "L'urgence du contre-choc". Grosso merdo le capitalisme qui nous écrase la gueule de sa main prétendument invisible, mais vachement efficace (disons que l'on a désormais des indices concordant qui tendent à le prouver), s'étend et se renforce à chaque crise, coup d'état, tsunamis, catastrophe en tous genres, bref à chaque choc. C'est la théorie de Naomi "no logo" Klein dans son livre "la stratégie du choc". Frédéric Lordon, lui, avoue qu'il ne croyait pas à cette théorie... jusqu'à la récente crise mondiale, où là, il faut quand même bien constater que les seuls à s'en sortir grandis et renforcés sont ceux qui aurait du crever étouffés par leur subprimes pourries, symptôme effrayant d'une persévérance forcenée dans la recherche inextinguible de profit morbide fonctionnant à la pure connerie socialicide. On a rempli à milliards les poches de ceux qui ont brisé des millions de vies, dans le seul but de renforcer la prédominance de leur système infernal (de merde). Et aucune tête n'est tombée. Lordon termine son article ainsi, évoquant les éventuelles solutions alternatives pour la sortie de crise : "D’autres issues, il y en a. Présentées avec un peu de fermeté, elles pourraient même prendre l’allure d’un contre-choc".

Ouais.

Si la musique était une pique, vous feriez bien de brancher les guitares. Nous, on s'occupe du label."